Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/c5dcd6336c9c6d891a860846e12b0e5d/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 308

Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/c5dcd6336c9c6d891a860846e12b0e5d/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 308
Quand Jésus guérit encore… : Eglise Evangélique de Réveil de Genève

Quand Jésus guérit encore…

Jésus s’est manifesté par Sa puissance de guérison suite à un épanchement de synovie survenu à mon genou droit.

En mars 2009, mon médecin traitant m’envoie aux HUG (Hôpitaux Universitaires de Genève) pour une radiographie de la jambe droite. Or, le diagnostic du genou paraissant sans grande importance, un autre problème surgissait sans conteste avec davantage d’importance et qui pouvait présager le pire : le chirurgien m’informait qu’il avait décelé une lésion inquiétante, d’environ 10 centimètres dans le tibia. Il m’interrogea aussitôt sur un accident de moto ou de voiture que j’aurais éventuellement subi. Je lui répondis par la négative. Il me déclara alors et sans ambiguïté qu’il pouvait s’agir d’un cancer… Les analyses de sang n’en décelèrent cependant aucune trace !

Cette lésion devint pour moi comme "une épée de Damoclès". Il fallait m’en débarrasser immédiatement ! Je m’adressai alors à Jésus-Christ, mon Sauveur, en m’appuyant sur Sa Parole citée dans l’Evangile selon Marc : "C’est pourquoi je vous le dis : tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et cela vous sera accordé". J’invitai également des personnes de mon église à prier pour moi.

Entre temps, Dieu agissait déjà en permettant que ma radiographie soit égarée. Cet événement me valut d’être à nouveau convoqué pour procéder à une nouvelle séance. Je comptais avant tout sur mon Sauveur pour l’évidence donnée d’un exaucement de prières magistral ! Cependant, seul mon chirurgien avait constaté la guérison miraculeuse. Puis ce fut au tour de la radiologue ayant effectué les deux séances en radiologie qui s’exclama : "Ah ! C’est encore vous !" Et qui conclut aussitôt : "Il y a un problème… Vous n’avez plus rien !"

Cependant, je n’étais pas pour autant satisfait. J’avais besoin de la preuve comparative. Dès lors, je demandai à Jésus de se glorifier en moi en retrouvant la radiographie égarée…

La semaine suivante, je ne tenais plus en place. Une force intérieure me poussait à reprendre contact avec le chirurgien, je ne savais pas trop pourquoi. C’est ce fameux vendredi, vers 14h00, que je décidai d’appeler l’hôpital. L’interlocutrice m’annonçait cependant que le chirurgien n’était pas disponible, affairé "au bloc".

  • "Mais qui êtes-vous ?" me demanda-t-elle.
  • Et moi de lui répondre : "Oh… Un tel !"
  • "Mais, vous plaisantez !" me lança-t-elle aussitôt.
  • "Non, pas du tout !

Elle insista encore en m’adressant, suite à mes sobres explications :

  • "Vous êtes donc vraiment ce Monsieur-là ?!
  • "Oui, affirmatif !"
  • "Nous avons finalement retrouvé ce matin même votre radiographie perdue. Un colloque réunissant médecins et professeurs a pu constater l’incroyable disparition de votre lésion !" conclut-elle.

Et me voici aussitôt devenu "la coqueluche du moment" des HUG !

Une autre intervention merveilleuse de Jésus

Lors de contrôles médicaux effectués depuis quelques années, voilà que mon médecin en urologie se met à attirer mon attention sur un nouveau diagnostic. Dans le champ de vision d’une échographie, il perçoit un kyste logé à l’intérieur de l’un de mes reins. Il n’y attache cependant pas trop d’importance. Mais en mars 2017, il observa une évolution de ce kyste. Avec inquiétude, il m’adresse : "Ce n’est pas bon ! Il nous faut envisager d’enlever ce rein !" Est aussitôt programmé un scanner à la clinique de la Colline de Genève.

Entre temps, je priai à nouveau mon Sauveur Jésus-Christ en continuant de m’appuyer sur Sa parole qui proclame que, grâce à Son alliance par le sang qu’Il a versé à la Croix, Ses promesses n’ont pas changé ! Et cette alliance par Son sang inclut la guérison ! Le Salut prend en charge notre restauration, et ce à tous les niveaux !

Habité ainsi de Ses promesses, dans l’intimité de ma chambre en Sa présence, je posai mes mains sur l’emplacement de mon rein, puis je Lui demandai en m’exclamant avec foi : "Au nom de Jésus ! Par Ton sacrifice et Ton sang versé pour moi, je te demande, Seigneur Jésus, d’extirper ce kyste à l’extérieur de ce rein !"

S’en suivit une séance en radiologie. La radiologue me demanda ensuite de patienter un instant pour que la doctoresse me donne aussitôt le résultat du scanner. Et cette nouvelle tomba : "Cher Monsieur, j’ai une excellente nouvelle pour vous : Votre kyste, qui se trouvait à l’intérieur du rein, s’est extirpé à l’extérieur pour devenir tout petit !"

Cette déclaration était textuellement celle que j’avais employée lorsque j’adressais intimement ma prière à mon Sauveur et Seigneur Jésus-Christ !


J’aimerais insister dans ce témoignage sur le pouvoir immense qui repose dans le nom de "Jésus". C’est seule la Foi en ce Nom qui produit des résultats surnaturels.

Ce nom de Jésus, que j’aimerais vous faire connaître, n’est pas un saupoudrage de religiosité, mais une relation personnelle intense et passionnée avec Lui. Et l’oeuvre toute suffisante de la Croix, qui rappelle Son sacrifice et le prix si grand payé pour nous par Son sang versé, nous libère non seulement de notre vieille nature pécheresse, mais inclut encore et par Ses meurtrissures, la guérison ! (Lire en Esaïe 53)