Memento Juillet 2020

Le confinement nous a tous surpris

Alors que nous sortons progressivement de ce temps de « pause » imposé au monde par la crise du Covid-19, du temps s’est ajouté au temps… à dépenser pour réfléchir sur la marche du monde et ses buts poursuivis, sur la vie de l’église et sa vision, aussi sur nous-mêmes et notre avenir.

Si pour les uns il y eut relâchement et reconnexion avec le silence, la nature, la liberté, bref avec une vie moins mouvementée, d’autres ont plutôt subi la solitude difficile à supporter, une fatigue inexplicable, aussi l’angoisse causée par un avenir obscur, celui d’un monde secoué et ébranlé sur tous les plans.

Durant ce temps, Dieu est resté Dieu… souverain, et Il n’est pas resté silencieux : Il parle ! J’ai mis par écrit ces quelques notes personnelles sous forme de mots clés, mots qui ont trouvé sens tout au long des semaines passées.

Fragile… Nous sommes fragiles, assurément, notre vie est un souffle délicat qui tient à peu de choses. Touchés par ceux qui sont partis si vite, nous regardons plus loin, car, oui, nous ne sommes que de passage ici-bas, notre patrie est ailleurs. La question est : est-ce que je me réjouis d’appartenir à ce monde à venir, d’occuper cette place que Jésus me prépare ?

Soudain… La rapidité avec laquelle un changement à très grande échelle peut prendre place est surprenant, même pour le lecteur de la Bible averti. D’autres crises, nécessaires pour les uns, dangereuses pour les autres, se suivent au point qu’il est impossible de ne pas penser aux événements décrits avec précision dans la Bible, appelés les événements de la fin des temps. Cela n’a rien d’étonnant : les prophéties sont en voie de réalisation.

Famille… C’est une évidence, notre force ne se trouve ni dans nos programmes d’église, ni dans nos bâtiments ou nos structures mais dans nos relations qui ont des fondements et des forces : nos familles, devenues les centres de vie en cette période. Une église forte vit sa foi en Christ au quotidien au sein de sa famille. Les attaques visant les familles n’en est qu’une preuve supplémentaire.

Prière… Le temps est à la prière, plus que jamais. Tant nos autorités que nos églises ont besoin de la BENEDICTION pour être entourées de prière comme d’une muraille de feu contre l’intrusion de l’ennemi. Gloire à Dieu, il est déjà vaincu au nom de Jésus ! Prière encore, il en est une à formuler de tout cœur, cette demande qui vient de la bouche même de Jésus : la moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maitre de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson.

Médias… Grâce à la technologie actuelle, l’évangile a été annoncé comme jamais et ceux qui cherchent la vérité d’un cœur sincère ont la possibilité de trouver des réponses. Nous, EER, répondons présents sur les plateformes média. En principe nous restons en live les dimanches matin afin de rejoindre un public nombreux qui se trouve tant en Suisse qu’à l’étranger. Encouragés à poursuivre,  nous sommes à votre écoute.

Chère Eglise de Réveil, combien tu es précieuse… Reste ferme et courageuse, regardant à la fidélité de notre Dieu, à ses promesses et à son amour qui dure à jamais.  

Bon été à chacune et chacun.

Votre pasteur Walter Zanzen